WARNING: les anciens membres ont 6 jours pour récupérer leur personnage Wink
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:40
Satyne, Ebba Montgomery
DEPART UNIVERSITAIRE
PRÉNOMS : Satyne, Ebba, Liv ▹ NOM : Montgomery comme ton père et son père avant lui, un nom respecté et parfois un peu trop lourd à porter ▹ ÂGE : 24 ans ▹ DATE DE NAISSANCE : le 31 octobre 1988, ouais le jour de la fête des morts mais tu passes outre ce petit détails ▹ LIEU DE NAISSANCE : à New-York, USA t'es de la côte-est, là où il y a des saisons et où il neige en hiver finalement tout ce soleil là ça te donne mal à la tête. Et les gens ne râlent donc jamais ici ? Le soleil, la plage, le big smile H24 c'est infernal enfin ! ▹ NATIONALITÉ : Américaine ▹ ORIGINES : Américaine et suédoise du côté de ta mère ▹ ÉTUDES : En ce moment tu devrais être en train de mourir d'ennui à l'université de Colombia à New-York à suivre les études de droit que tes chers géniteurs t'ont payé mais comme tu fais jamais Ô grand jamais ce qu'on attend de toi, bah non t'es là à Clearwater avec ton copain et t'as décidé que tu suivrais les études d'arts visuels que t'as toujours voulu faire. Point final. ▹ ACTIVITES : Tu fais partie du club de photographie mine de rien ça t'aide vraiment à te perfectionner. Puis quand tu étais en première année tu faisais aussi partie de l'équipe de volley-ball féminin mais finalement t'agiter derrière une balle très peu pour toi ▹ JOBS : Hein ? Mais pour quoi faire ? C'est pour les petits gens ça...Toi t'as maman et papa qui renflouent chaque mois le compte en banque alors qu'est-ce que t'irais trimer inutilement ? ▹ÉTAT CIVIL : En couple jusqu'aux dernières nouvelles mais en fait c'est légèrement un peu plus compliqué que ça. Non en fait c'est simple, un vent du rupture souffle sur vous mais bon de cela il en est hors de question. L'échec ne te touchera pas. ▹ SITUATION FINANCIÈRE : Très aisée, du fric à ne plus savoir qu'en faire ▹ SITUATION FAMILIALE : Fille unique, y'a que toi et euu...toi, et encore heureux parce que t'as jamais été très partageuse, que ce soit avec tes affaires ou avec les gens, ce qui revient au même en fait de ton point de vue. Tes parents ? Une grosse blague, ça feint le couple heureux et parfait, duo de bourgeois assommants mais en fait c'est une mascarade incroyable. Sinon des cousins et des grands-parents en Europe principalement en Suède même si tu ne le connais au fond pas vraiment. La famille ? Quelle famille ?! ▹QUALITES : spontanée, amusante, extravertie, intuitive, persévérante, charmante, dynamique, enjouée.
DEFAUTS : arrogante, manipulatrice, individualiste, capricieuse, jalouse, impulsive, inconstante, menteuse, matérialiste.

AVATAR : Barbara Palvin
Croyez-vous en Dieu ? Tu le regardes prendre place non loin de toi, son petit stylo entre ses doigts maladroits, il semble nerveux, toi, tu souris en buvant quelques gorgées dans ton thé avant de répondre Hmm ça dépend des jours dirons nous Pff alors là pas du tout ! Croire en Dieu pour toi reviendrait à croire aux petits lutins et au père noël, pour toi c'est du pareil au même. Puis si Dieu existe il doit être drôlement égoïste selon toi et clairement misogyne aussi...Un sale type de plus en fait !
Êtes-vous superstitieuse ? Non pas du tout, j'ai un chat noir prénommé "Salem" et je ne comptes plus le nombre d'échelle sous lesquelles je passée juste pour le fun. Avec tous les miroirs que j'ai déjà brisé c'est pas sept ans de malheur que j'aurais dû récolter mais 70 ! Il rigole, tu lui souris, tu fais mine de t'intéresser à ses questions alors que foncièrement tu t'en fou pas mal, mais t'es très forte pour cela, faire semblant, donner le change. Ta vie a toujours été une mise en scène trompeuse alors tu es rodée.
Quel est votre pêché mignon ? Le shopping ! Mais toujours de façon raisonnable évidemment Ouais tu parles, complètement addict t'adores acheté des trucs dont t'as même pas besoin juste pour le plaisir de dépenser...Puis aussi le tabasco que tu mets absolument partout, surtout sur les trucs hyper sucrés genre gâteau au chocolat ou crème pâtissière, les gens trouvent ça hyper bizarre mais tu raffoles du mélange sucré/épicé.
Collectionnez-vous des objets ? Non mais les échecs amoureux par contre ça c'est une autre histoire
Avez-vous des tics, tocs, manies ? Celle de me passer la langue sur les lèvres, je ne sais pas combien de fois je le fais par jour surement beaucoup, c'est plus fort que moi j'ai toujours peur qu'elles soient sèches, du coup ça les abîme et je me trimbale toujours avec du labello dans la poche que je met plusieurs fois par jour aussi. Un cercle vicieux. Oh et puis cette manie que tu as de te gratter la nuque quand tu es gênée, ou mal à l'aise, ou tout simplement quand tu débites un mensonge ce qui arrive assez souvent...Bref en gros impossible de cacher ce que tu ressens aux gens qui te connaissent bien, insupportable !
Est-ce que vous aimez les filles ou les garçons ? Je suis bisexuelle, et cela depuis un moment D'ailleurs tu ne t'en es jamais cachée, tu as eu des petites amies, comme des petits amis, même si tes expériences avec les hommes restent plus nombreuses, très nombreuses...trop nombreuses au goût de certains. Tu n'as été amoureuse que deux fois dans ta vie, la première fois d'un homme, la seconde d'une femme. C'est tout.
Consommez-vous de la drogue ? Ha non pas du tout, ce n'est pas mon genre, ces trucs là ça vous détruit le cerveau, un esprit sain dans un corps sain ! Mais qu'est-ce que tu peux débiter comme conneries alors ! En effet tu en consommes et pas qu'un peu. Accro à la coke depuis que t'as 17 ans t'as jamais réussi à décrocher et en fait t'essayes pas vraiment. Peu de personnes sont au courant, tu évites de l'ébruiter surtout que tu sais que Sven a des problèmes avec ça.
Fumez-vous ? Occasionnellement ça m'arrive oui... Occasionnellement ? Tu veux dire tout le temps, d'ailleurs t'as bien envie d'aller t'en griller une là. Par contre tu ne changes jamais de marque, en fait t'aimes pas le changement même pour les clopes, alors c'est Malboro Light et rien d'autre.
Consommez-vous de l'alcool ? Toujours avec modération, et rarement seule Sérieusement est-ce qu'il gobe tout ce que tu dis ? Tu fumes comme un pompier, bois comme un trou, et autrefois couchais à droite et à gauche, bref une vie parfaitement saine en soit ! Depuis que t'as quitté New-York tu t'es assagis, enfin c'est ce dont tu essayes de te persuader en tout cas, mais tu sens que tes anciens vices ne sont pas très loin...
Quel moyen de transport utilisez-vous ? Ma voiture, une chevy impala de 1967, noire...Un petit bijoux que mes parents m'ont offert à l'anniversaire de mes 16 ans. Je ne m'en sépare jamais, mon bébé
Êtes-vous le genre de personne accroc à son téléphone ou à son ordinateur ? A l'ordinateur pas tellement, au téléphone j'avoue que oui, mes amis disent souvent qu'il est agrafé à mon oreille, enfin c'était surtout quand j'étais en Suède parce que tout mon entourage était resté aux Etat-Unis, mais beaucoup moins maintenant, je vous rassure je me soigne ! Tu minaudes, il rentre dans ton jeu, les hommes sont tellement simples que cela en est presque comique...
Quelles langues parlez-vous ? L'anglais bien entendu, mais aussi le suédois, le français, l'espagnole et l'allemand. Mes parents m'avaient inscrite à des cours de chinois également mais je n'y suis quasiment jamais allée. Bien évidement il fallait que leur fille chérie soit polyglotte, seulement cela fait bien longtemps que tu ne te plies plus à leurs exigences.  
Croyez-vous en l'astrologie ? Un peu, il m'arrive de suivre les conseils de mon horoscope mais c'est clair que je ne vois pas cela comme une science exacte !
Que représente vos études pour vous ? Une occupation ? Plaisantes-tu un sourire ironique aux lèvres. Avant c'était plus une prison, tu n'as jamais eu le choix, tes parents avaient décidé pour toi ce que tu devais faire, où étudier, qui fréquenter, voir qui épouser. Alors c'était tout naturellement que tu étais destinée à suivre des études de droit dans une prestigieuse université de L'Ivy-League, comme ton père avant toi et son père avant lui. Autant dire que cette perspective ne t'enchantait guère et c'est d'ailleurs pour cela que tu as tout ruiné, comme tu sais si bien le faire.
Pourquoi ce choix d'études ? Oh vous savez, cela ou autre chose ! Faux, c'est ce que tu as toujours voulu faire, le dessin est pour toi une passion, l'art a toujours été un moyen d'évasion...C'est ce que tu aimes et c'est vraiment dans cette voix que tu veux continuer.
Où vous voyez-vous dans dix ans ? Aucune idée ! Je n'aime pas faire des plans, on verra bien... lui lances-tu en lui adressant un clin d'oeil au passage...
Avez-vous eu une enfance heureuse ? Tu arques un sourcil malgré toi, t'as presque envie de lui rire au nez ou de l'envoyer sur les roses mais tu te contentes de répondre d'un ton froid Ca va. Non, ça ne va pas. La vérité c'est que tu t'es toujours sentis affreusement seule dans cette maison trop grande pour trois, trop vide, vide de tout. Pas de présence parentale, pas de présence tout court en fait. Tu as tout fait pour attirer leur attention, les pires conneries possibles mais cela n'a pas marché, ça ne marche jamais...
Y a-t-il des choses que vous regrettez avoir faites ? Comme on dit mieux vaut avoir des remords que des regrets donc non, du tout, j'assume chacun de mes choix jusqu'au bout. Certains peut être mais ce n'est pas tout à fait exact. Des regrets t'en as surement pas c'est vrai, mais des remords, des tas ! Celui d'avoir gardé le silence toutes ces années, d'avoir loupé ta chance. Celui d'avoir été trop vulnérable avec elle, pas assez avec lui. Celui d'être tombée dans cette addiction pourrie, de te conformer à cette vie, à leurs choix, de te cacher derrière celle qui n'est pas toi. Puis enfin celui de voir ton couple se casser la figure et de ne pouvoir rien faire pour empêcher ça, incapable...Impuissante. Assez, tu en as assez. Tu soupires, il ignore pourquoi, tu te tais et lui fais signe de passer à la question suivante.
chose que vous ne pouvez pas supporter de la part des autres ? La lâcheté, la lâcheté de ne pas dire au revoir, la lâcheté de ne pas retenir, de ne pas assumer ses sentiments, de faire marche arrière. Le ton plein d'amertume tu lâches ces mots, t'essayes même pas de les retenir de toute manière il ne peut pas comprendre ton discours.
Lisez-vous beaucoup ? Qu'entendez-vous par beaucoup ? Est-ce en terme de rapidité ou de quantité ? Définissez une fréquence ? Quel est l'intérêt de cette question déjà ? Il semble complètement perdu voir carrément gêné et se tortille sur sa chaise de cette manière si agaçante. Tu soupires de plus belle avant de lui offrir un large sourire, surement le plus hypocrite qui soit Je ne suis pas analphabète si c'est ce que vous voulez savoir. Tu lisais beaucoup, une fille comme toi se doit d'être cultivée, maintenant tu lis pour toi autant dire que sont loin derrière toi les bouquins d'économie et de droit que tes parents t'achetaient.
Ecoutez-vous beaucoup de musique ? Pas mal en effet, j'aime beaucoup le rock indépendant et les vieux groupes des années 60/70, j'avais d'ailleurs une belle collection de vinyles mais ils sont quasiment tous restés dans mon appart à New-York. Après je suis ouverte à tout mais les trucs commerciaux très peu pour moi.
Avez-vous une passion spécifique ou un hobbie ?La photographie, et le dessin et cela depuis toute jeune, même si mes parents n'ont jamais approuvé que je m'engage sérieusement dans cette voix. Pour eux ça devait rester un hobbie. Comme tout le reste, tu ne comptes plus le nombre d'activités qu'ils t'ont imposé. En plus des cours de langues il y avait la danse classique, argn tu n'as jamais supporté ces juste-au-corps, l'équitation, l'escrime et soyons honnêtes toi avec un fleuret ce n'est pas beau à voir, sans compter les cours de piano et de violoncelle. Bref tout un tas de trucs que tu t'es forcée à faire durant des années pour pas grand chose au final.

HORS-JEUPseudo Maïssane ▹ Prénom Idem ouais je fais dans le simple CoolOù avez-vous connu le forum ? Bazzart les coco c'est révolutionnaire ce site  ▹ Votre personnage est... un scénario celui de Sven chou Présence 5/7 allez  ▹ Êtes-vous prêt à être frappé par la roue du Destin? Graaave :exc:Je prends super bien les coups en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:42

Je suis un produit de la « think pink generation », mon credo : « sois belle et consomme ».
1 Anecdote #1, Une gamine bourgeoise enfermée dans un quotidien morne et ennuyeux, une poupée de glace, une vie qui ne t'appartient pas, qui ne t'a jamais appartenu. Enfance moment de l'innocence ? Enfance quand on vit dans l'indifférence...

Je suis une gamine ordinaire, du moins en apparence, je vais en cours, je fais mes devoirs, je ris avec mes amis. Non mon vrai problème ce sont mes parents, les parents, vous savez ces êtres qui sont sensés vous aimer d’un amour inconditionnel. Les miens, je me demande sans cesse où ils sont, sur une île du Pacifique ? A Paris ? A Tokyo ? Bonne question, je reçois des cartes d’eux de tous les coins du monde, ça fait rêver ça donne envie, même si mon souhait le plus cher c’est qu’ils soient ici avec moi et non en déplacement je ne sais où. Même quand ils sont là ils ne le sont pas. Mes parents sont des personnes très occupés, ils travaillent beaucoup et gagnent énormément d’argent. Du coup j’ai passé toute mon enfance entre les mains de gouvernantes et bonnes d’enfants que je m’amusais à martyriser, elles ont été nombreuses à défiler, ce qui entraînait pas mal de disputes avec mes chers bienfaiteurs que je nomme communément père et mère. Plus je grandissais et moins cela s’arrangeait, ils compensaient en me couvrant de cadeaux et en me donnant leur saleté de fric, ah de l’argent en veux-tu en voilà ! Ca leur donnait l’illusion de bien s’occuper de leur fille. Parfois je songe que si je n’avais pas été fille unique je me serais peut être sentis moins seule. Je n’aime pas cette vie qu’ils m’imposent, être coincée dans cet appart luxueux avec une vie et un chemin tout tracé. Et la spontanéité là dedans ? Et mes désirs ? Mes choix à moi ? Je n’ai aucune envie de me retrouver comme tous ces gens coincés dans leur costume étriqué à satisfaire des bureaucrates bornés et ventripotents. Bien sur mes parents ne le comprennent pas, ils n’ont jamais compris. Jusqu’à maintenant j’ai essayé de changer, de leur plaire, me conformer dans cette image qu’ils projetaient de moi mais le désir absurde de vouloir être différent de ce que l'on est demeure un des moyens les plus sûrs de se rendre malheureux. Malheureuse je crois que je le suis. Même en cours, dans ce collège où j’ai l’impression que personne ne comprend rien à rien, ces gosses de riches qui ne savent pas où est la vraie vie, qui parlent bien comme il faut et font tout comme il faut. Quoi qu'on fasse on est toujours prit pour des fous par certaines personnes, je finis par penser que je suis tarée. Que je ne pense pas normalement, que j'agis impulsivement, maladroitement, que je contrôle rien alors que je fais tout pour. Tout m'échappe, y compris les gens, y compris moi-même. Je les repousse, parce que je veux pas qu'ils entrouvrent cette coquille dans laquelle je me cache, je veux pas qu'ils voient ces fissures. Je ferme la porte, à triple tour, je la barricade. Et pour les distraire je fais pleins de bruit, je camoufle, tout le temps je cache et protège ces bouts de moi, j'éloigne d'eux l'idée qu'il puisse y avoir des dégâts dans ma coquille. Sur mon visage c'est la fête « mais ouuuui je suis happy, oui ma vie est tip top, mais oui j'ai le big smile toute la journée, je fais des blagues nulles à chier qui sortent de ce putain de cerveau incapable de réfléchir comme il faut, mais oui tout va bien » mais dans mon cœur c'est la tempête. C'est si facile. Facile de paraître ce que l’on n’est pas. Je le fais sans arrêt, constamment, c'est presque facile de se persuader qu'on est heureuse. Quand le masque devient notre seule et unique identité...

2 Anecdote #2, Abandonnée...Laissée derrière, il est parti, il n'a rien dis. Et toi qui parvenais enfin à remonter la pente tu es tombée encore plus bas, toujours plus bas. Tu ne t'es jamais arrêté sur ta vie, pour y penser, te poser, qu’est-ce que tu as fait ? Qu’est-ce que tu fais ? Où tu vas ? Ses questions tu croyais y avoir répondu mais en fait, tu ne sais plus, la vérité c’est que dans ta tête c’est un vrai bordel,  tu fonce dans un mur tout le temps. Tu te détruis et tu crois que t’aime ça.

Je crois que c’est à mes seize ans que je me suis rendu comte que nous sommes pris au piège dans cette société, où nos rêves d'enfants sont bien trop grands. Alors on se résout à cesser de rêver d'une vie de nomade, de ce monde à explorer, de ces gens à découvrir, de ces choses à partager avec des gens qui n'ont pas le même environnement que nous. J'ai toujours cru que le monde était à porter de main. Qu'être adulte était signe de liberté, d'indépendance, mais je m'aperçois que l'on est enchaîné par cette société où la liberté, quelle qu'elle soit reste minime. Je veux pas me résoudre à ranger mes rêves au fond d'une boîte pour qu'ils ne deviennent que poussière, je veux pas les voir se transformer en regrets. Je tente de bâtir en moi une certaine force, plus mentale qu'autre chose. J'essaie de m'accrocher à un but... ce but a longtemps été celui « d'être heureuse », mais c'est assez large comme idée. Ma question est : comment le devenir ? C'était tellement plus simple il y a 10 ans, quand je croyais que les problèmes futiles que j'inventais à mes Barbies seraient mes problèmes à moi d'ici une vingtaine d'années, quand j'avais ces étoiles dans le ventre à Noël, quand je regardais des Walt Disney en pensant que ma vie serait tout aussi féerique que dans ces dessins animés, loin des guerres, de la haine, de l'égoïsme et de toutes ces autres innombrables choses qui hantent cette planète. Ce monde de démago où l'on vous apprend les choses à l'envers. Faut pas se laisser guider par les autres, par ces grands qui tentent de diriger, mais trouver la lucidité, et trouver cette force. Ne faites pas le mouton. Ne foncez pas dans le tas les yeux fermés, vous finirez par être tondu et vidé de votre douce âme... à croire en de la merde, à ne pas déchiffrer les codes... à vivre guidé inconsciemment sur le chemin du cercueil en paille. Moi je veux pas de tout ça, mais je m’y prends mal. Je suis ce qu’on peut appeler un ado rebelle, je fais ce qui me plait, je dis oui, et non, je m’en vais, je reviens, je fou tout en l’air tout le temps. J’ai pas de vrai amis, juste des visages qui défilent qui m’aident à me détruire un peu plus, en fait je suis abîmée. Je suis un peu conne aussi, je fais n’importe quoi en espérant attirer leur attention mais ils ne voient rien, tout ce qu’ils savent me dire c’est de me reprendre, mais c’est ce que je fais, je me reprends chaque jour, et c’est bien ça qui me fait peur, si même moi j’y pouvais rien ? Si je ne pouvais plus me sortir de cette spirale ? Je ne vais plus à la fac, cette université horrible et cet avenir qui m'entrave, droit international ? Je m'en fou.  Je me suis fait tatouer je crois qu’ils ne l’ont pas remarqué. Je dors le jour et vis la nuit, des fêtes encore des fêtes, toujours des fêtes, moi ça me donne l’impression de m’échapper de cette vie que je ne supporte plus. Je ne suis pas faite pour tout ça. Ce qui m'enchante moi c'est le dessin, la photo, peindre des formes et des couleurs, me laisser emporter par un crayon de bois. Il parait que j'ai du talent mais qui s'en soucie ? Puis ces mélodies, les écouter, l'écoute lui, moi c'est ça que j'aime. Mais évidement mes parents pensent que ce n’est qu’une lubie comme une autre, que ça me passera, ils me prennent pour une écervelée incapable de faire les bons choix. Les bons choix ? Qu’est-ce que les bons choix ? Ceux qu’ils ont faits pour moi ? Non merci. Puis lui il est parti, sans un mot, sans un bruit. Je ne comprends, est-ce de ma faute ? J'ai essayé de l'appeler je tombe sur le silence, un silence pesant qui me ronge. Joandra ne veut rien me dire, je suis perdue. Il s'en est allé, mon meilleur ami, mon confident, mon allié, il était celui qui me comprenait le mieux et maintenant ? Maintenant il est parti et plus rien n’a de sens pour moi. J’envisage l’avenir comme une éternité de souffrances et d’ennui. Je continuerais à sortir, à baiser, à boire et persécuter des cons... Jusqu’à ce que j’en crève...Pourtant mon coeur pleure, quelle est cette douleur qui pèse sur mon coeur ?


3 Anecdote #3, Terminé, fini, le bouchon trop loin poussé ils ont décidé qu'ils en avaient assez. Loin ils t'ont envoyé chez cette famille dont tu ne sais rien, ils t'ont renié, on relégué le problème comme ils savent si bien le faire. Ils n'ont pas réussit à te façonner alors ils laissent le soin aux autres d'y parvenir. T'es comme un jouet cassé qu'il faut réparer...

Tandis que je me laisse doucement glisser le long du mur je sens la substance montée un peu plus en moi, se répandre dans mon cerveau, mes poumons, mon cœur, tout mon être marche à 100 à l’heure et mes pensées tourbillonnent dans ma tête. Je me sens bien, je me sens libre, sensation grisante de plaisir qui me parcours tout le corps, c’est comme si mes problèmes venaient d’être réduit à néant. La solution c’est simple comme un mot, cocaïne. Ce mot, je le trouve beau, il sonne bien, il est doux, il pourrait faire une chanson. Ce mot m’aide, du moins il m’en donne l’illusion, parce que la vérité c’est que cette connerie me fait me redresser pour mieux me plaquer au sol, grâce à elle je descends un peu plus loin, un peu plus vite dans la débauche, c’est mon ticket pour le paradis et mon enfer. Pourtant j’arrive pas à décrocher, sans ça c’est encore pire. Comment on dit déjà ? Dépendance ? Ah laissez-moi rire ! C’est pas de la dépendance, c’est un besoin vitale, c’est pas de la drogue c’est du carburant, sans ça j’ai juste l’impression de me laisser crever quelque part. D’un seul coup je me sens triste sans raison, je ne suis pas en dépression, juste heureuse d’être mélancolique. L'écho de la connerie de ce monde résonne en continu et me donne l'envie d'aller m'jeter d'une falaise. Des cons à tous les coins de rue... un monde perdu. Les gens peuvent être d'une puérilité, ça ne me désole plus, ça me fait pitié, j'en viens à avoir honte pour eux. Je commence à me monter la tête contre tous les mecs qui hantent cette planète, je suis quasi-sûre qu'ils n'ont pas de cerveau, c'est pas possible. Et puis idem pour les filles. J'aime pas ce monde avec ces clones sans cervelle. Je voudrais m'exciter avec des mots à en péter les tympans de cette mer de gens. Parce que quoi que je dise, je parle dans le vent, je me prends des murs, parce que je m'emballe mais j'arrive même pas à me regarder dans le miroir et à y voir mon reflet objectivement. Autre chose, j'arrive pas à me satisfaire de mes choix, à trouver les côtés positifs de ma vie, de moi même, j'arrive pas à croire, à faire confiance parce que je sais que ça rime à rien, et mène pas plus loin qu'à la douleur. Je suis une balance qui penche un coup à droite, un coup à gauche, j'ai pas de juste milieu, je suis un extrême paradoxe. Je vois blanc puis noir, je dis oui puis change d'avis. Je suis comme une montre pas à l'heure, une faute de frappe, comme une ampoule grillée. Je suis bloquée dans cette génération de désillusionné, j'ai l'impression de grandir autour de suicidaire, dans une société qui nous enfonce. Je me retourne et ne vois que des moutons, qui font un bordel sans nom et ne réfléchissent pas, qui marchent dans la même direction sans lever la tête. Puis ils m'emportent avec eux, mais moi j'ai rien demandé. L'avenir fait peur, mais je crois qu'il n'y en a pas. On est cette génération qui a cessé de croire, qui a cessé de vouloir, mais qui a peut être enfin compris. Aujourd'hui on ne vit plus, on survit. Dans le tourbillon de la vie certains s'en sortent mieux que d'autres, en apparence. En apparence oui, parce qu'on ne sait jamais, on ne sait jamais si ces gens qui semblent avoir une vie lisse, ensoleillée, dénuée de déboires, sont vraiment heureux. On ne connaît pas les douleurs cachées des autres, on n'arrive même pas à connaître vraiment les nôtres. Il y aura toujours quelqu'un pour vous trouver fou, quelqu'un pour vous trouver con, ou vous trouver moche, ou incapable, ou ridicule, quelqu'un pour vous trouver pas assez bien. Alors moi je fais semblant, toujours dans le paraître jamais dans l'authentique. Mes parents ont décidé que cette fois j'étais allée trop loin ? Trop loin comment ? Comme ça ? Ne pas aller dans cette connerie de fac, dépenser leur fric en coke, me réveiller avec des inconnus chaque matin ? "Redresse la barre" m'ont-ils dis, ha quelle blague ! Alors direction la Suède...Adieu l'Upper-East side, Adieu joyeuse jeunesse dorée new-yorkaise...Adieu Jo. Finalement ce sera elle la plus dure à quitter, et peut être que non...Peut être que je veux partir, oublier, l'oublier, elle me fait bien plus de mal que je ne m'en inflige. C'est con, quelle imbécile je suis, à tomber amoureuse de la seule personne dont il ne faut pas. Un bloc de glace indifférent. Elle ne m'a pas retenue, pourquoi ne m'a-t-elle pas retenue ? Elle a dis qu'elle m'aimait, moi je pense qu'elle se leurre...On ne détruit pas la personne qu'on aime. Alors bon, je suis là comme une idiote, je m'effondre complètement cokée, je crie l’atroce réalité de cette vie de merde qui donne, et qui reprend. Je crie ce qu’on a vécu, ce qu’on aurait pu vivre encore. Je crie ce qu’on est. Était. Ce qu’on aurait pu devenir. Je crie ma détresse, ma douleur, mon amour, mon amour, mon amour...

4 Anecdote #4, Nouveau départ, nouvelle ville ? Rangée, casée, presque saine d’esprit, presque grandis. Tu commences une nouvelle page mais finalement ils ont réussit, tu es devenue la fille sage qu’ils voulaient avoir, du moins en apparence. Tu as trouvé un bon parti, un garçon bien comme il faut, de bonne famille, quelqu’un qui leur plaira forcément. Ton nouveau départ, ta nouvelle vie leur plaira…La question est, est-ce qu’elle te plait à toi ? Peu importe, qui te demande ton avis ?

Alors voilà, je suis rentrée de Suède il y a quelques semaines, trois ans que j’étais là-bas, à me faire rééduquer par mes grands-parents, à remettre le masque, à rentrer de nouveau dans le moule.  J’ai tenté d’oublier mon passé, j’y suis presque parvenue. J’ai même rencontré un garçon, ça n’a pas été le coup de foudre mais avec le temps j’ai appris à le connaître et à l’apprécier, sincèrement. Il est tout ce que j’ai toujours voulu, je croyais qu’il était bon pour moi, qu’il saurait prendre soin de moi. Plus le temps passait et plus on partageait de choses tous les deux, il est devenu un véritable ami, quelqu’un sur qui je pouvais compter alors qu’il y a longtemps que j’ai abandonné l’idée. Je suis heureuse de l’avoir rencontré sinon jamais je n’aurais su qu’un sourire pouvait habiller mes journées, il arrivait toujours à me faire rire quoi qu’il arrive, même quand je baissais les bras il était toujours là. Grâce à lui j’allais mieux, un petit peu, chaque jour, après tout on a pas besoin d’un conte de fées, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien.  Mais il s’est passé ce qu’il se passe constamment…la vie a repris son court. Un instant on croit trouver le bonheur puis on cligne des yeux et tout à foutu le camp. Sven a du retourner en Floride pour sa famille et je l’ai suivis, je suis rentrée au pays sans prévenir personne. Je suis sensée reprendre mes études de droit dans quelques semaines, il en est hors de question. J’essaye de réparer les choses, mon couple se brise alors je recolle encore, et encore, et encore…Je ne trouve pas la fissure je ne comprends pas, qu’ai-je fait de mal ? Pourquoi ça ne fonctionne pas ? Avec moi, ça ne fonctionne jamais. Je ne supporterai pas un échec de plus, je m’y refuse, je dois réparer. Il faut que je répare, toujours, je ne sais pas bien faire du premier coup. Je suis une suite d’occasion manqué. En fait, ma vie est un désastre, mais personne ne le voit car je suis très poli : je souris tout le temps. Je souris parce que je pense que si l'on cache sa souffrance elle disparaît. Et dans un sens, c'est vrai : elle est invisible donc elle n'existe pas, puisque nous vivons dans le monde du visible, du vérifiable, du matériel. Ma douleur n'est pas matérielle ; elle est occultée. Je suis une négationniste de moi-même…Puis voilà, je me retrouve sur le bord de la route, avec ce présent qui pèse des tonnes. Ces erreurs, ces regrets, ce mal être, cette nostalgie inqualifiable toujours plus forte. Comme si une nouvelle vie commençait. Y aura tout ces hauts, tout ces connards de bas. Ces moments de douleur. Je sais que je peux pas lutter, que c'est à l'intérieur de moi. C'est ma façon d'être. Je perds tout le monde, parce que je suis une incapable des sentiments. Je m'accroche pas assez fort, ou plutôt pas assez « bien ». Y avait jamais rien eu dans ma vie, qui me poussait à croire en moi, y avait rien parce que je croyais en rien. Puis il a finit par arrivé, il était là, comme un cadeau, comme le plus beau des cadeaux. Je me suis accrochée mais j'ai finis par le laisser filer, parce que je suis une trouillarde. Alors retour inévitable à la case départ, avec mon cœur en moins. Et là j'peux plus redémarrer, y a rien à faire. Je me suis déçue moi-même, je sens au fond de moi une déchirure. Je veux me convaincre que je ne me suis pas perdue, ou du moins que je réussirais à me retrouver.

Tu n'as pas changé...non tu n'as pas changé. Tu ne changeras jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
POSTS : 667
PRENOM : / (pauline)
AVATAR : shiloh fernandez.
CREDITS : addicted tragedy.
ÂGE : vingt-sept ans.
ACTIVITES : infirmier au Morton Plant Hospital.
CÔTE COEUR : ça a toujours été ambigüe entre eux, et là ça l'est devenu d'autant plus ; comme quoi, cinq ans d'absence ça ne change pas tout.

SITUATION FINANCIERE : modeste, enfin il s'en sort comme il peut avec son salaire d'infirmier.
ADRESSE : un appartement à glenwood.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 12158

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:42
Oh ton pseudo !  Et puis PALVIN

Bref, bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t147-and-emptiness-is-all-you-know- http://destin.forumactif.org/t195-blazhe-i-m-still-standing
Julian Fletcher
staff ♛ administrator
POSTS : 962
PRENOM : backflip quoi.
AVATAR : Robbie (hotness) Wadge
CREDITS : avatar - backflip
ÂGE : Vingt et un ans.
ACTIVITES : Je suis en troisième année d'études de mathématiques. Je suis membre du club de Longboard. Skater & Surfer à pleins temps.
CÔTE COEUR : idk.
SITUATION FINANCIERE :
AMERICAN EXPRESS. On va pas se plaindre quoi. Papa & Maman s'occupent de tout. Surtout maman.
ADRESSE : Un bel appartement de Glenwood.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 15040

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:47
Barbara !
Bienvenue parmi nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t37-jouls-casse-toi-pov-con http://destin.forumactif.org/t85-hey-julian
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:53
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
POSTS : 951
PRENOM : northern lights. (manon)
AVATAR : amber heard.
CREDITS : bedshaped.
ÂGE : vingt-cinq ans.
ACTIVITES : professeur de français et de littérature à la fac.
CÔTE COEUR : un zeste de naïveté dans un bol de méfiance. vivre d'eau fraiche et courir à sa perte, le sourire aux lèvres.
SITUATION FINANCIERE : moyenne, comme n'importe quel prof, disons.
ADRESSE : un petit pavillon à live oaks.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 12249

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:55
ton pseudo + barbie =       bienvenue parmi nous, que de bons choix !   I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t53-let-s-be-alone-together-angie http://destin.forumactif.org/t84-ma-petite-couturiere-elle-n-est-pas-haute-couture-angie
POSTS : 456
PRENOM : billie.
AVATAR : Darren Criss
CREDITS : bombshell (ava) ; stubborn (sign) ; tumblr (gifs)
ÂGE : 23 y.o.
ACTIVITES : Directeur marketing dans l'entreprise de son père, d'ailleurs on se doute bien que si ce n'était pas son père le grand patron, il n'aurait pas un job à si hautes responsabilités alors qu'il vient d'être diplômé. Tout le monde le sait, Hoan le premier.
CÔTE COEUR : Célibataire, il enchaine les filles, parce qu'il est hétéro. ! Et quand il couche avec son meilleur ami gay, eh ba c'est juste l'exception qui confirme la règle. Même si Sydney a les plus beaux yeux du monde.

SITUATION FINANCIERE : Tout à fait stable. Son père dirige une chaine d'immobilier, il n'a jamais manqué de rien. Aujourd'hui directeur marketing, même s'il ne vit pas dans le faste, il a beaucoup de moyens et jette parfois l'argent par la fenêtre.
ADRESSE : Appartement à Gleenwood
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 17819

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 12:57
BarbiePalvin
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t238-hoan-on-n-a-qu-a-faire-spring- http://destin.forumactif.org/t322-hoan-on-va-jouer-a-la-roue-de-la-fortune-j-achete-une-voyelle-s-vous-plait
POSTS : 482
PRENOM : hypnotised
AVATAR : Nina Dobrev
CREDITS : save heart
ÂGE : vingt-quatre ans
ACTIVITES : Étudiante en dernière année de droit. Fait partie de l'équipe universitaire de volleyball et finance ses études en travaillant dans un cabinet d'avocats en tant qu'assistante juridique.
CÔTE COEUR : En couple, mais c'est compliqué. Je ne suis pas amoureuse contrairement à lui et je ne sais pas comment mettre fin à notre relation.
SITUATION FINANCIERE : C'est parfois difficile de payer le loyer de l'appartement mais heureusement que mes parents sont encore là pour me soutenir financièrement.
ADRESSE : un appartement dans le quartier de Live Oaks
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 8646

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 13:04
Bienvenue sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 13:13
Merci à vous tous:hihi: Puis que de vava sexy Cool
Je sens que je vais me plaire parmi vous 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
Ingvar "iny" Fridén
staff ♛ administrator
POSTS : 1244
PRENOM : laughinearlydied, lou.
AVATAR : julian schratter.
CREDITS : lollipops.
ÂGE : 24 ans.
ACTIVITES : étudiant en cinquième année histoire de l'art, spécialité archéologie je kiffe. et comme sport, athlétisme, je fais plutôt dans les sauts de haies.
CÔTE COEUR : célibataire et ce depuis pas mal de temps. mais y'a mon sveny qui sera toujours présent dans mon coeur ♥


you make me laugh


SITUATION FINANCIERE : je compte surtout sur maman et papa pour me filer du fric. disons qu'ils s'en sortent pas mal. j'ai même un loft en pleine ville que je partage avec mon colocataire.
ADRESSE : glenwood.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 8543

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 13:22
avec palviiiiin en plus c'est là que je regrette notre lien je l'adore cette fille
bienvenue parmi nous et fais pas trop de cochonnerie avec mon cousin, je mords Very Happy


───────── DESTIN — LE JEU DE LA VIE ─────────


ça c'est angie et iny en pleine défonce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t108-ingvar-puisqu-on-est-jeune-et- http://destin.forumactif.org/t198-si-tes-copains-veulent-me-casser-la-gueule-j-suis-dispo
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 13:29
Bienvenue. Palvin !  
Revenir en haut Aller en bas
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 13:45
Sale incestueux je fais ce que je veux d'abord c'est MON fiancé, à moi pas à toi Cool /out/
Rhaaa mais la même Moi j'adore Julian c'est trop dommage

Merci Willow Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
Sven E. Fridén
staff ♛ administrator
POSTS : 204
PRENOM : hestia (Sarah)
AVATAR : Diego Barrueco
CREDITS : Lady Fame pour l'avatar, Tumblr pour la signature.
ÂGE : 24 ans.
ACTIVITES : Étudiant en école de commerce, je pratique aussi l’athlétisme et le piano à mes heures perdues.
CÔTE COEUR : A deux doigts de se fiancer à Satyne, sans en être vraiment certain.



i'm nothing without you.

SITUATION FINANCIERE : Assez aisé pour m'offrir tout ce que je désire, à peu près n'importe quand.
ADRESSE : Glenwood.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 13801

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 13:52
Oh mais je te connais toi Merci encore d'avoir pris mon scénario, t'es parfaite Puis ton avatar quoi Enfin bienvenue, j'ai hâte de voir ta fiche et de faire un rp comme prévu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t393-nous-serons-rois-demain http://destin.forumactif.org/t420-on-fera-une-rave-au-vatican-on-ira-surfer-au-liban
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 14:20
Si j'étais si parfaite tu serais pas infidèle goujat

Oui un rp On va gérer tu verras Cool J'espère que la fiche t'ira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 14:21
Je marque mon territoire !

Bon alors tu es à moi et pas de refus possible !

Voilà je t'aime !

Dis moi t'es trop magnifique en Barbara ! T'es Barbie ?

Je vais être ton Ken au féminin !
Revenir en haut Aller en bas
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 14:54
Je t'aime plus d'abord
Oooh oui oui !!! Non pas te Ken au féminin t'es blonde comme Barbie en plus Donc ce sera Barbie & Barbie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 14:56
On s'aimera toujours jusqu'à la fin de notre vie !

Mais blonde ça me va bien ! Mais Ken n'est pas blond ? OO (je vais le mettre dans mon profil tient :héhé:)

Jo t'aime ! J'ai hâte de rp avec toi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 15:23
Je sais pas si tu le savais mais Montgomery est un lieu ET un station de métro à Bruxelles où je me rends régulièrement
tout ça pour rien dire au fait Arrow sauf bienvenue peut-être
Revenir en haut Aller en bas
Castiel-M. Fawkes
staff ♛ administrator
POSTS : 1125
PRENOM : unbreakable (justine)
AVATAR : seano'pry. ♥
CREDITS : adoko&moi.
ÂGE : vingt-quatre ans.
ACTIVITES : « Quiconque sauve une vie, sauve le monde entier. » criminologue depuis quelques années maintenant mais policier dés qu'il faut patrouiller, etc. son boulot, c'est toute sa vie.
CÔTE COEUR : L’amour n’est rien d’autre qu’un fantasme. c'est sa devise, sa façon de vivre. il est tombé amoureux et a perdu la seule chose qui comptait dans sa vie : sa femme. alors il n'est pas prêt de recommencer.
SITUATION FINANCIERE : L'argent ne fait pas le bonheur tu dis ? Situation financière moyenne avec une petite hausse du salaire d'année en année. Rien de bien sensationnel mais assez pour vivre dignement.
ADRESSE : live oaks.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 13161

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 15:54
barbie palvin, la plus belle I love you
bienvenue parmi nous

───────── DESTIN — LE JEU DE LA VIE ─────────

 On a pas besoin d’un conte de fée, on a juste besoin de quelqu’un avec qui on est bien. +  On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile... l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t145-give-life-back-to-music-castie http://destin.forumactif.org/t153-they-don-t-care-about-us-castiel
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 15:58
Je crois que tu es la 4ème à tenter Palvin  beaucoup on été supprimé, comme ils avaient pas fait leur fiche Very Happy
Bon courage pour ta fiche! Very Happy
Bienvenuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 19:55
Mais c'est parce que Palvin elle est trop magnifique  

Voilà j'aime poster pour rien dire !
Revenir en haut Aller en bas
POSTS : 267
PRENOM : gummie.
AVATAR : dave franco
CREDITS : fairydust & wild heart
ÂGE : vingt-cinq ans
ACTIVITES : ambulancier, super héros des temps modernes, conducteur d'ambulance hors pair (a)
CÔTE COEUR : je me débrouille plutôt bien pour être célibataire. libre comme l'air.
SITUATION FINANCIERE : avec l'argent de papa, ça passe. mais étant donné que je ne veux plus entendre parler de lui, disons moyenne.
ADRESSE : sunset lake
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 12446

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 20:17
barbara palvin (a) BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t59-hunter-against-the-world http://destin.forumactif.org/t87-let-s-get-together-and-feel-alright-hunter
POSTS : 251
PRENOM : Maïssane
AVATAR : BarbaraSexyPalvin
CREDITS : Shiya & Tumblr
ÂGE : 24 ans
ACTIVITES : Officiellement inscrite à Columbia en droit, université où t'as finalement pas foutue les pieds. Officieusement étudiante en arts visuels spécialité photographie
CÔTE COEUR : La bague au doigt, les larmes au coeur avec Sven, l'esprit tourné vers un passé nommé Osborn. Le bonheur ça fait chier...
SITUATION FINANCIERE : Aisée, très aisée...Trop aisée ? Jamais dans le besoin, pourrie gâtée à jeter l'argent par dessus les fenêtres !

ADRESSE : Dans un appart trop grand pour deux à Glenwood avec Sven
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 14828

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Dim 23 Juin - 22:32
Amour: Ken n'est pas blond non ma chérie Il est brun, dis donc faut se remettre à jouer à la poupée Cool

Neven: ravie de savoir que tu te rends régulièrement en ma personne /SPAF/
Merci à toi en tout cas I love you

Castiel: KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA SEAN MON SEAN ADORE D'AMOUUUUR Bon ok je me calme
Non mais ton pseudo en plus Castiel, prénom que j'adore je l'utilise tout le temps Bref épouse moi /out/
Merci à toi pomme d'amour Repasse sur ma fiche quand tu veux je t'accueillerais à bras ouvert Very Happy

Teddy Teddy mon cher Teddy saches que MOI je suis la bonne, la seule la vraie je terminerai cette fiche tu peux en être sûr
Non mais en plus je suis en scénario de mon ptit Sven et j'ai pleins de petits liens et rp passionnants qui m'attendent donc hors de question de bouger d'ici *plante sa tente*

Hunter: ooh un petit Dave Cool que des gens sexy ici Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t551-satyne-on-est-comme-un-electro http://destin.forumactif.org/t854-satyne-vivre-damour-devian-et-de-marlboro-light
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Lun 24 Juin - 6:37
On se quittera jamais toi et moi !

Et Ken je le pensais blond... Bon j'allais dire une grande connerie mais Ken c'est pas censé être le must du must en matière de beauté... Un peu comme Alexander Skarsgard ? (c'est là que je dois me cacher ?)

Tu rigoles mais cette année pour un projet d'art plastique j'ai dû acheté des barbies :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Lun 24 Juin - 7:37
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.   Aujourd'hui à 8:39
Revenir en haut Aller en bas
 

SATYNE ✝ On est comme un électron libre. On a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DESTIN ✾ LE JEU DE LA VIE :: GERER SON PERSONNAGE :: Déclinez votre identité :: ▹ Fiches validées-