WARNING: les anciens membres ont 6 jours pour récupérer leur personnage Wink
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 19:52
Cassandre Daphnée Fechner
DEPART CARRIERE
PRÉNOMS :  Cassandre Daphnée  ▹ NOM : Fechner ▹ ÂGE : vingt-six ans▹ DATE DE NAISSANCE : 24 novembre ▹ LIEU DE NAISSANCE : Lakeland ▹ NATIONALITÉ : américaine▹ ORIGINES : américaine et allemande ▹ ÉTUDES : Diplômée de l'Université de Columbia : the Graduate School of Journalism (bachelor of arts) ▹ JOBS : présentatrice depuis deux d'un petit journal  &  écrit une chronique pour un hebdomadaire & salariée à temps partiel dans une entreprise de téléphone rose▹ÉTAT CIVIL : Libre comme l'air ▹ SITUATION FINANCIÈRE : plutôt correcte étant donné l'accumulation de métiers▹ SITUATION FAMILIALE : Des parents aimants qui n'ont pas hésité à la soutenir dans son choix de carrière. Un grand frère marié et papa de deux petites filles et une petite sœur qui suit des études en botanique à Clearwater ▹QUALITES : persévérante, passionnée, honnête, audacieuse, loyale, généreuse, appliquée, astucieuse, responsable et attentive.
DEFAUTS :  obstinée, méfiante, impulsive, lunatique, désordonnée et réservée quand cela concerne sa vie privée.

AVATAR : Cobie Smulders
Croyez-vous en Dieu ? Absolument pas. La journaliste est réfractaire à tout ce qui pourrait être considéré comme ''intervention divine''. Elle comprend le besoin de certaines personnes de s'en remettre à une entité supérieure et à espérer qu'il y ait quelque chose après la mort, mais elle n'y adhère  pas. Les seules personnes en qui elle croit se sont ses proches et elle-même.
Êtes-vous superstitieux ? Disons que c'est compliqué, elle aurait tendance à dire qu'elle ne l'est pas mais elle a conservé certaines habitudes qu'avaient sa mère comme ne jamais ouvrir un parapluie à l'intérieur ou ne pas croiser les couteaux sur la table. En revanche passer sous une échelle, croiser un chat noir ou siffler la nuit ne lui fait pas peur.
Quel est votre pêché mignon ? Les roudoudous. Son père en faisait tous les dimanches pour elle, son frère et sa sœur et ils symbolisent toute son enfance. Elle les a toujours trouvé amusant et ils sont un moyen sûr de l’appâter et de la séduire.
Collectionnez-vous des objets ? Oui, Cassandre collectionne les porte-clefs depuis qu'elle est enfant. Elle possède chez elle deux tiroirs entiers de porte-clefs et même si elle n'a pas honte de cette passion, elle évite de dire qu'elle est copocléphile afin de ne pas avoir à se justifier.
Avez-vous des tics, tocs, manies ?  Bien sûr, elle a pris l'habitude de s'endormir en écoutant de la musique car le silence lui est insupportable. Il n'est pas rare aussi de la voir mâchonner les capuchons de ses stylos ou encore de vérifier que sa porte est bien fermée en poussant plusieurs fois la poignée. Sinon elle est obligée de commencer ses journées en buvant un jus de fruit au risque d'arriver de mauvaise humeur au boulot.
Est-ce que vous aimez les filles ou les garçons ?  Après une expérience avec une demoiselle pendant ses études à Columbia, elle en a conclu qu'elle était principalement hétérosexuelle mais pas exclusivement si jamais le grand amour devait se présenter avec des formes féminines. Cependant ses relations n'ont pas été glorieuses jusqu'à présent.
Consommez-vous de la drogue ? Cassandre n'a jamais consommé de drogue, ses nombreuses lectures et observations l'ayant clairement dissuadée de tenter les petites poudres blanches.
Fumez-vous ? Elle ne fume pas mais elle a grandi auprès de personnes qui fumaient, dont sa mère, et a depuis une grande tolérance à ce que d'autres considèrent comme dérangeant. Elle a par ailleurs essayé quand elle était adolescente mais l'expérience fut peu satisfaisante.
Consommez-vous de l'alcool ? Effectivement Cassandre est un consommatrice régulière d'alcool. Bien entendu elle ne se permet jamais de boire lorsqu'elle doit faire son émission à la télévision car son sens du professionnalisme l'en empêche, mais en soirée, à la moindre occasion elle n'hésite pas à enfiler deux ou trois verres. Habituée à boire, elle a fini par développer une certaine tolérance au fils des ans et être bourrée est devenu pour la jeune femme plus difficile.
Quel moyen de transport utilisez-vous ? C'est une adepte des transports en commun, car elle ne supporte pas le silence et apprécie d'entendre les conversations d'inconnus autour d'elle avant d'aller à son travail.
Êtes-vous le genre de personne accroc à son téléphone ou à son ordinateur ? C'est un énorme oui pour les deux. Avec son métier il est important qu'elle reste ouverte sur les buzz du net, les dernières informations de ses contacts. Si son ordinateur lui sert essentiellement pour son métier (mais aussi à envoyer des mails random avec des images et vidéos drôles à ses amis), son téléphone est ce qui lui permet de rester en contact avec sa famille et ses proches. Il lui est déjà arrivée de rester trois heures au téléphone avec son frère ou bien sa mère. Elle s'émeut toujours de recevoir un sms ou un mail. En revanche dès que ça ne concerne pas le travail, elle a tendance à faire trainer ses réponses et à parfois laisser passer une semaine avant de donner un signe de vie, au grand désespoir de ses proches.
Quelles langues parlez-vous ? Cassandre possède quelques notions d'allemand grâce à son père mais qui tendent à s'appauvrir avec le temps. Elle apprend l'espagnol depuis deux ans et bien entendu elle parle à la perfection anglais.
Croyez-vous en l'astrologie ? Pas vraiment, mais elle lit néanmoins son horoscope tous les jours et celui de ses amis et s'amuse des correspondances ou des erreurs.  
Que représente votre travail pour vous ? Un accomplissement et un moyen de rendre hommage à sa grand mère qui a communiqué à Cassandre son admiration pour le travail des journalistes et sa fierté de voir des femmes tenir le rôle de présentatrice à la télévision, une véritable évolution pour ceux de son époque. C'est un combat au quotidien pour la jeune femme de faire son métier, entre les rivalités au sein de la production et entre les chaînes, mais elle ressent la plus grande des satisfactions lorsqu'elle parvient à survivre une année de plus.
Pourquoi faites-vous ce métier ? Parce qu'elle en a rêvé. Le journalisme l'a toujours intéressé et surtout la diversité que cela offrait. Le petit journal d'informations qu'elle co-présente lui permet de s'habituer à un travail quotidien et à se tenir informée de l'actualité, tandis que son boulot de pigiste lui offre une proximité avec un public mais aussi une plus grande liberté d'action et de sujets car la chronique qu'elle tient consiste à donner un point de vue critique sur une émission, série ou un événement de la semaine.
Êtes-vous satisfait de la vie que vous menez ou avez-vous encore certains désirs et des rêves/projets en attente de réalisation ? Bien qu'elle l'avouerait à contre-coeur, Cassandre souhaiterait obtenir une présence plus importante à la télévision en animant un talk-show, en étant plus libre sur la conduite d'un journal télévisé. Son autre désir – qui est plus personnel - serait de trouver une personne sur qui s'appuyer au quotidien, qui l'aiguillerait dans ses choix et qui aimerait ce qu'elle est.
Estimez-vous avoir profité de votre jeunesse (ou estimez-vous profiter suffisamment de votre jeunesse) ? Oui. Cassandre a pu vivre pleinement son adolescence, même si ses années à l'université furent difficiles car elle était loin de sa famille.
Avez-vous un modèle, une personne qui vous inspire ?  Sa grand mère qui a été le déclencheur de sa passion pour le journalisme et qui vécut la vie la plus extraordinaire qui soit, et ses parents qui sont pour elle des modèles de solidité et de générosité.
Quel est la chose que vous ne pouvez pas supporter de la part des autres ?  Le mensonge. Ironique étant donné le monde dans lequel elle évolue mais elle se félicite d'être parvenue là où elle est en étant toujours honnête avec ceux qu'elle côtoie. La confiance est pour elle quelque chose qui se mérite et qui peut fort bien être repris si on déçoit son entourage.
Lisez-vous beaucoup ? Bien sûr. Les journaux d'information, la presse people aussi parfois, les articles sur internet pour être à la page pour sa chronique. Mais aussi quelques livres d'amour pour satisfaire son petit côté fleur bleue, et d'autres livres que lui conseillent sa belle-sœur.  
Ecoutez-vous beaucoup de musique ? Oui. Dès qu'elle peut elle met en route son i-pod et se met à écrire ses textes ; elle en écoute avant de s'endormir ou dès que le silence l'agace.
Avez-vous une passion spécifique ou un hobbie ? Si on peut compter ça comme une passion, elle affectionne les séries télévisées et s'enchaine plusieurs saisons quand le temps le lui permet, tout en buvant un verre de scotch.

HORS-JEUPseudo Chocapic ▹ Prénom Coralie ▹ Où avez-vous connu le forum ? Grâce à un top-site ▹ Votre personnage est... Un personnage inventé▹ Présence 4/7 (je erre très peu sur la cb mais je stalke les forums où je suis tous les jours un peu) ▹ Êtes-vous prêt à être frappé par la roue du Destin? En premier lieu il faut se demander si la roue du Destin, elle, est prête à s'occuper de mon sort ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 19:53

You only live once
Anecdote #1 Il s'appelait Jason et avait les plus beaux yeux qu'il t'avait été donné de voir du haut de tes six ans. Tu te souviens lui avoir écrit une lettre avec des petites fleurs sur le papier, tu te souviens avoir obligé ton frère à subir les nombreuses versions de ta lettre et surtout tu peux te rappeler avec précision de l'angoisse ressentie le lendemain matin à l'heure de la récrée. Pour la première fois tu avais le cœur qui battait la chamade, ta tête tournait et tu pouvais sentir tes joues rougir à mesure que tu approchais de l'élu de ton cœur. Tu savais que Jason était ton prince charmant, celui avec qui tu aurais des enfants, avec qui tu pourrais partager ton goûter l'après midi. Tu le savais parce que depuis une semaine il te choisissait toujours en premier pour les cours de sport en équipe et qu'il t'avait aidée avec le calcul mental et évitée ainsi une honte monumentale lorsque le professeur t'avait interrogée. Inutile de préciser que ta déception avait été grande. Oh bien sûr, il avait accepté ta lettre et tes sentiments, hell, il avait même accepté d'être en couple avec toi, mais il avait fallu te rendre rapidement à l'évidence que pour le garçon être en couple avec toi consistait simplement à pouvoir profiter de ta rapidité à la course, de tes facilités en français et cerise sur le gâteau : à se vanter auprès de ses amis. Envolés tes rêves de goûter commun, de petits mots doux ou de bisous sur la bouche comme les grands, tu avais compris que l'amour comme dans les dessins animés étaient irréel ou bien exclusivement réservé aux adultes et autant dire que la leçon avait été chère payée lorsqu'après avoir rompu Jason avait par vengeance fait circuler ta lettre dans votre classe. L'amour est parfois aveugle.

Anecdote #2  « Nous vous remercions d'avoir suivi ce journal et vous donnons rendez-vous demain à 20h pour un numéro spécial. Bonne soirée et tout de suite la météo avec Chris Daniels. »

Un sourire timide éclaire ton visage alors qu'autour de toi des applaudissements et sifflements enthousiastes s'élèvent. Ta grand-mère ouvre ses bras et c'est avec les joues cramoisies que tu te jettes contre elle, non sans tirer d'abord la langue à ton grand frère.

« Comment j'étais Mamie ?
- Parfaite mon cœur. Même si tu as eu un peu de mal avec le mot « collatéral ».
Tu grognes. Je n'arrive pas à le prononcer sans m'arrêter avant. »  

Tu voudrais  continuer à parler de ta prestation avec elle mais ta petite sœur Hélène cède finalement à son impatience et décide de se coller à toi.

« Cassandre, Cassandre est ce que quand tu passeras à la télé je pourrais être avec toi ? Mes amies ne me croient pas quand je leur dis que plus tard tu seras au journal. »

Cela ne sert à rien de le nier, tu apprécies la confiance et l'amour absolu de ta sœur pour toi. Du haut de tes douze ans tu essaies d'être le modèle parfait pour elle, d'être une personne sur qui elle peut et pourra compter toute sa vie. Tu lances un regard supérieur à ton frère qui lève les yeux au ciel avant de venir à son tour près de votre grand-mère.

« Tes amies ont tort Hélène, Cassandre va faire fureur et tout le monde pourra voir à quel point elle ressemble à une tomate lorsqu'elle rougit.
- C'est pas vrai !
- Ou une écrevisse ! Ajoute-t-il en riant.
- Maman, papa dites-lui d'arrêter. »

Tout le monde se mit à rire et naturellement tu te réfugies contre la poitrine de ta grand-mère. Celle-ci se penche vers toi et murmure de sa voix douce et chaude des mots qui deviendront des années plus tard ta force lors de tes moments de doute.

« Tu deviendras une grande journaliste ma chérie, tu as le cœur et l'esprit nécessaire pour ne pas te laisser abattre ou changer. »

Anecdote #3 La première fois que tu as pu vérifier tes compétences et ta passion pour le journalisme, tu entamais ton avant dernière année à l'université de Columbia et avait pris part à la création d'un petit journal pour les étudiants. Cependant tes opinions bien tranchées et ta détermination a ne rien passer sous silence ou à enjoliver les choses t'avait relégué à l'arrière plan de la scène. Cela ne t'avait pas plu, mais alors pas du tout, à tel point que tu perdais petit à petit ta flamme et tes espoirs de voir ton rêve devenir réalité. Puis vint le jour où une de tes amies qui s'était destinée à devenir médecin frappa à ta porte en quête de ton aptitude à trouver toutes sortes d'informations en un temps record.
En effet, il t'arrivait parfois de rendre service à tes camarades pour diverses affaires : connaître un peu plus le garçon qui leur avait tapé dans l’œil, obtenir les dernières infos sur les endroits in ou même avoir un accès plus rapide aux dernières nouveautés. Mais le travail qu'exigeait de toi Vanessa serait le premier a te prendre plus d'une journée et à nécessiter toute ta prudence. En même temps ce n'était pas rien d'aller interroger des laboratoires pharmaceutiques pour obtenir des infos sur les progrès faits contre certains virus bien précis ainsi que les médicaments sur le point de sortir.
Autant être franc cela n'avait pas été une mince affaire, et ces deux semaines d'investigation t'avait obligé à rompre tout contact avec ton entourage et à te passer de sommeil réparateur.
Au final ton amie avait pu faire son mémoire sans encombre et avec les précieux détails que tu lui avait fournis. Tu avais dans le même temps quitté le journal, comprenant que ce genre de périodique ne possédait définitivement pas une orientation qui te plaisait Cassandre.

Anecdote #4 « Oreste ! Oreste où est-ce que tu vas ?!
- Je te l'ai dit Cassy, j'ai besoin que tu gardes les filles pendant que j'accompagne Lisa à sa conférence.
- Oui mais tu ne m'avais pas dit que je serais toute seule avec Julie et Melissa ! »

Tu n'étais pas désespérée, tu avais enquêté dans les pires quartiers de cet état, été obligée de dormir sur le sol d'un hôtel miteux avec un clodo et un ex-condamné, alors garder deux jolies petites filles ne te rendait pas au bord de l'hystérie. Néanmoins il fallait avouer que tu ne te sentais pas de taille à assumer le rôle que paraissait vouloir te confier ton adorable grand frère.

« J'ignore comment m'occuper d'enfants !
- Cassandre tu dis n'importe quoi, tu as passé la dernière semaine à donner leur bain aux filles, à jouer avec elle et à les dorloter. J'ai préparé les repas pour toute la journée alors tu n'as pas de soucis à te faire de ce côté là.
- Mais je...
- Écoute si tu n'y arrives pas tu es libre d’appeler qui tu veux à l'aide mais je ne peux vraiment compter que sur toi pour l'instant. Alors souris, tends ta joue, Il déposa un baiser sur celle-ci. Et respire. A  demain matin. »

Voilà comment tu te retrouvais par une belle journée de mars à garder tes deux adorables nièces respectivement âgées de trois et deux ans. Tu les aimais, bien sûr que tu les aimais mais tu avais aussi conscience ou tout du moins l'impression de ne pas être assez mature pour pouvoir t'occuper d'elles toute seule, sans aucun filet de sécurité derrière toi.  Ton regard se posa sur les deux têtes blondes qui t'observaient en silence, et tu sentis toute tes appréhensions s'évanouir en les voyant se jeter dans tes jambes. La journée se passa relativement bien, il y eut des rire (des deux côtés), des colères (des deux côtés) et des pleurs (de ton côté) et si au soir tu préféras laisser les petites se pelotonner contre toi devant La petite sirène au lieu de les coucher à l'heure expressément indiquée, et bien cela restera un secret.

Anecdote #5 Ce n'était pas venu comme une évidence ce choix d'être opératrice pour le téléphone rose. En fait jusqu'à ce que tu te retrouves contrainte de trouver un job pour payer tes dépenses quotidiennes, tu avais eu dans l'idée qu'un poste de pigiste dans un journal suffirait à combler tes achats, mais les gens n'engageaient pas si facilement des jeunes non diplômés et les payaient encore moins bien. C'était une amie qui avait laissé les papiers à ton appartement et même si l'offre d'emploi imprimée sur le prospectus suscitait chez toi d'énormes doutes, tu savais aussi que tu n'avais pas le luxe d'être très regardante étant donné que tu te refusais à dépendre plus de ta famille.

A ta grande surprise tu t'étais construite une vraie place au sein de cette entreprise et avait rencontré des personnes de différents horizons qui avait élargi tes propres certitudes et aprioris sur le monde. Tes premières fois avaient été maladroites et affreusement embarrassantes pour toi et tes clients, mais au lieu de te jeter comme une malpropre ton patron avait fait le choix de te garder sous le prétexte que « tu avais une voix ravissante et qu'il fallait juste soigner tes lignes.»
Et tu y étais parvenue Cassandre, plusieurs mois à écouter les conversations enregistrées de tes collègues, à regarder les pornos que tu avais discrètement empruntés à droite et à gauche et tu étais finalement devenue assez compétente pour avoir carte blanche avec des clients.
Pourtant, malgré l'énorme affection que tu portais aux gens qui t'avait accompagnée, et même à certains usagers qui t'étaient ''fidèles'', ce job restait le vilain petit secret que tu dissimulais au mieux à tes proches. Tu sais que ta petite sieur est au courant, mais hormis elle personne ne le sait et certainement pas tes collègues au journal. Tu ne peux pas imaginer le scandale si l'on savait qu'une présentatrice de journal arrondissait ses fins de moi en répondant à des appels qui n'avaient rien de catholiques.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 19:55
Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
POSTS : 482
PRENOM : hypnotised
AVATAR : Nina Dobrev
CREDITS : save heart
ÂGE : vingt-quatre ans
ACTIVITES : Étudiante en dernière année de droit. Fait partie de l'équipe universitaire de volleyball et finance ses études en travaillant dans un cabinet d'avocats en tant qu'assistante juridique.
CÔTE COEUR : En couple, mais c'est compliqué. Je ne suis pas amoureuse contrairement à lui et je ne sais pas comment mettre fin à notre relation.
SITUATION FINANCIERE : C'est parfois difficile de payer le loyer de l'appartement mais heureusement que mes parents sont encore là pour me soutenir financièrement.
ADRESSE : un appartement dans le quartier de Live Oaks
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 8646

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 20:00
HIMYM  
J'aime beaucoup ton titre!
Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 20:10
Cobie
Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 20:26
Prim > /gigote parce qu'on la lèche/ Merci ♥

Lexie > Oh une fan de la série ?!
Merci, elle est de Félix Leclerc o/ ; et merci pour l'accueil ♥

Liz > N'est ce pas ?!! (une actrice formidable pour un personnage qui j'espère le sera aussi).
Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Ingvar "iny" Fridén
staff ♛ administrator
POSTS : 1244
PRENOM : laughinearlydied, lou.
AVATAR : julian schratter.
CREDITS : lollipops.
ÂGE : 24 ans.
ACTIVITES : étudiant en cinquième année histoire de l'art, spécialité archéologie je kiffe. et comme sport, athlétisme, je fais plutôt dans les sauts de haies.
CÔTE COEUR : célibataire et ce depuis pas mal de temps. mais y'a mon sveny qui sera toujours présent dans mon coeur ♥


you make me laugh


SITUATION FINANCIERE : je compte surtout sur maman et papa pour me filer du fric. disons qu'ils s'en sortent pas mal. j'ai même un loft en pleine ville que je partage avec mon colocataire.
ADRESSE : glenwood.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 8543

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mar 9 Juil - 20:27
une journaliste  ça promet un personnage haut en couleur  
bienvenue parmi nous et n'hésite pas si tu a des questions I love you 

───────── DESTIN — LE JEU DE LA VIE ─────────


ça c'est angie et iny en pleine défonce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t108-ingvar-puisqu-on-est-jeune-et- http://destin.forumactif.org/t198-si-tes-copains-veulent-me-casser-la-gueule-j-suis-dispo
Sydney A. Wellington
staff ♛ administrator
POSTS : 534
PRENOM : TIA.
AVATAR : Christopher Paul Colfer
CREDITS : avatar ; shyia + signature ; unbreakable & tumblr + gif de profil ; tumblr
ÂGE : 23 yo
ACTIVITES : Infirmier en pédiatrie + dessine durant son temps libre + fait également de la gymnastique.
CÔTE COEUR : Enfin en couple avec Hoan, son teenage dream, son meilleur ami, l'homme de sa vie ♥


SITUATION FINANCIERE : Modeste, pas vraiment stable mais ça tient pour le moment.
ADRESSE : La maison familiale des Wellington, dans le quartier de Sunset Lake
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 12468

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mer 10 Juil - 9:35
Bienvenue I love you

───────── DESTIN — LE JEU DE LA VIE ─────────

honey ✖ come what may♡
» never knew, i could feel like this. like i never seen the sky before. want to vanish inside your kiss. season may change, winter to spring, but i love you, until the end of time. •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t144-chercheuntitrequituepatiencele http://destin.forumactif.org/t172-there-s-nothing-wrong-with-you-sydney#1708
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mer 10 Juil - 9:47
Merci à tous les deux ♥ (je n'hésiterai pas alors Ing o/)
Revenir en haut Aller en bas
Ingvar "iny" Fridén
staff ♛ administrator
POSTS : 1244
PRENOM : laughinearlydied, lou.
AVATAR : julian schratter.
CREDITS : lollipops.
ÂGE : 24 ans.
ACTIVITES : étudiant en cinquième année histoire de l'art, spécialité archéologie je kiffe. et comme sport, athlétisme, je fais plutôt dans les sauts de haies.
CÔTE COEUR : célibataire et ce depuis pas mal de temps. mais y'a mon sveny qui sera toujours présent dans mon coeur ♥


you make me laugh


SITUATION FINANCIERE : je compte surtout sur maman et papa pour me filer du fric. disons qu'ils s'en sortent pas mal. j'ai même un loft en pleine ville que je partage avec mon colocataire.
ADRESSE : glenwood.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 8543

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mer 10 Juil - 10:02
han j'ai adoré l'anecdote du téléphone rose comme dans valentine's day

bref ta fiche est parfaite, je te prévalide miss I love you un admin viendra te mettre ta couleur (:





Félicitation !
Bienvenue parmi nous, tu es à présent validé. Ta fiche est correcte et tu peux dés à présent tirer les dés du Destin pour la première fois ! C'est simple, il te suffit de poster un nouveau message ici même et de choisir le lancer de dés "Tirer une carte". Tu recevras ensuite un évènement du destin par MP.

En attendant, il est obligatoire d'aller déclarer tes revenus et de te choisir un logement. Ensuite, c'est optionnel mais conseillé, tu peux aller créer ta fiche de liens, tout ça.. Et bien sûr commencer à RP, flooder, nous rejoindre quoi Nous te souhaitons encore une fois la bienvenue sur GOL et bon jeu !

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à nous contacter, nous sommes à ta disposition

───────── DESTIN — LE JEU DE LA VIE ─────────


ça c'est angie et iny en pleine défonce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org/t108-ingvar-puisqu-on-est-jeune-et- http://destin.forumactif.org/t198-si-tes-copains-veulent-me-casser-la-gueule-j-suis-dispo
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mer 10 Juil - 10:08
Ha ha c'est le moment épique de sa vie ♥
Merci.
J'ai donc (je crois) jeter les dés.
Revenir en haut Aller en bas
POSTS : 261
ÂGE : 3 Milliards d'années !
ACTIVITES : Je contrôle et dirige vos vies. C'est moi qui décide de tout.
⊱ COMPTE EN BANQUE $ : 13231

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Mer 10 Juil - 10:08
Le membre 'Cassandre D. Fechner' a effectué l'action suivante : LANCER DE DÉS

'TIRER UNE CARTE' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin.forumactif.org
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Jeu 11 Juil - 20:37
Bienvenue parmi nous!
Original l'avatar j'adore !!
Je m'occupe de ta carte destin :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »   Aujourd'hui à 4:27
Revenir en haut Aller en bas
 

« Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DESTIN ✾ LE JEU DE LA VIE :: GERER SON PERSONNAGE :: Déclinez votre identité :: ▹ Fiches validées-